fbpx

Catégorie : Blog

Méditation : comment commencer?

Actuellement, on va se le dire, on est dans une période qui peut être stressante, voire anxiogène. Incertitude, peur, insécurité financière, confusion des informations qu’on nous donne…

Tu te dis peut-être que ce serait pas une mauvaise idée de méditer, mais tu sais pas par où commencer. Tu connais pas ça.

Et puis d’abord, à quoi ça sert, la méditation?

Outre l’apaisement, la diminution du stress et de l’anxiété, les recherches actuelles menées par les neurologues et autres spécialistes ont démontré des impacts physiques, comme un ralentissement du vieillissement, Oui, tu as bien lu.

L’article ci-dessous fait état des bienfaits de la méditation, si tu veux en savoir plus :

https://www.canalvie.com/sante-beaute/bien-etre/articles-bien-etre/impact-meditation-1.1212264

 

Des sortes de méditation, y’en a plein!

Peut-être que l’idée que tu te fais de la méditation, c’est quelqu’un assis en lotus qui récite des aum, ou qui fait juste… rien. Mais y’a vraiment toute sortes de méditations : en silence, avec des mantras ou des mandalas, vipassana, pleine conscience, guidées et j’en passe.

Le plus simple quand tu commences, c’est la méditation guidée. Parce que comme son nom le dit, y a quelqu’un qui te guide pas à pas.

Comment ça marche

Tu t’installes confortablement, et tu écoutes la voix d’une personne qui te guidera à travers un voyage que tu devras imaginer, voir dans ta tête. Si tu n’es pas de type visuel, je te suggère de commencer par des méditations axées sur la relaxation du corps. Plus tu vas pratiquer, plus ça va devenir facile pour toi de visualiser ce que le guide te propose.

Parfois, tu vas peut-être décrocher : penser à ta liste d’épicerie, à ta journée de demain… C’EST PAS GRAVE. Quand tu t’en rends compte, revient te concentrer sur la voix du guide.

Choisir le guide

Le dit guide, tu dois le choisir selon ton feeling. Sa voix t’énerve? Oublie ça! Les « voyages » proposés te font plisser le front en point d’interrogation? Passe au suivant!

Il y a plein de ressources en ligne – sur YouTube notamment – et des applications qui proposent des méditations. Comme tu sais peut-être, j’en organise aussi une fois par mois, en mode contribution volontaire. Présentement je les fais en vidéoconférence, évidemment. Si jamais ça te parle, suis ma page Facebook pour connaitre les prochaines dates..

J’en ai aussi enregistré une en vidéo, Méditation pour une relaxation profonde,  qui est idéale pour débuter : c’est mon petit cadeau de confinement! 😉 

Si tu as des questions, ou que tu as de la difficulté à pratiquer la méditation, hésite pas à me contacter!

Si on peut pas aller au Gym

Si on peut pas aller au Gym

…amenons le gym à nous!

 

Mine de rien, ça fait déjà 6 semaines qu’on est en confinement. À moins que tu sois dans les services essentiels, tu télétravailles ou ne travailles plus du tout. Tu marches probablement le plus souvent possible, mais à part ça, tu bouges plus tellement, hein?

Les p’tites marches dehors, c’est parfait pour s’aérer le cerveau, mais c’est pas ça qui va garder ton cardio sur la coche, tes muscles bien tonifiés et qui va t’empêcher de prendre du poids.  Surtout si, comme moi, tu cuisines plus de petites douceurs que d’habitude!

Tu sais que bouger c’est bon pour la santé globale. Mais plus encore, ça contribue à diminuer les douleurs musculaires et favorise la réparation des tissus : en faisant circuler le sang dans ton corps, en lui amenant un apport d’oxygène accru, tu aides ton corps à t’aider. En plus, bouger à une bonne intensité pendant 30 à 45 minutes augment la sécrétion de dopamine, de sérotonine et d’endorphine : ça favorise la bonne humeur, la détente, et la diminution des douleurs. Y a un bon article dans la presse à ce sujet.

Alors aujourd’hui, je veux te parler d’une autre application qui va te permettre de bouger à la maison : Fitify. Disponible sur téléphones et tablettes, sa version gratuite devrait t’aider à garder la forme, et même à te motiver pour le faire. Attention toutefois, tu dois déjà savoir exécuter les mouvements. Je le déconseille donc aux débutants.

 

Les avantages

  • La version gratuite en donne suffisamment pour ne pas te forcer à acheter
  • Tu peux laisser l’app te monter un programme selon ton objectif, choisir des blocs d’entrainement (Yoga, musculation, Cardio…) ou créer ton propre entraînement
  • Se connecte à leurs listes de lectures Spotify, qui offrent du choix pour tous les goûts
  • Tu peux indiquer les accessoires que tu as à la maison (ballon, poids, bandes de résistance…)
  • Le niveau de difficulté s’adapte à toi
  • Si tu fais pas un programme mais juste des blocs d’exercices, tu peux décider du temps de ton entrainement
  • Les entraînements sont l’fun : ça donne le goût de continuer!
  • Super service à la clientèle, même pour la version gratuite

Les inconvénients

 
  • Les voix des instructeurs sont juste en anglais
  • Il n’y a pas de rappel pour te faire penser/t’encourager à t’entraîner
  • Non disponible sur le web, uniquement sur appareils mobiles
  • Il n’y a pas d’instructions sur comment faire les mouvements : si tu ne sais pas faire un squat ou une fente correctement, tu risques de te blesser. On doit se fier aux vidéos, et sur un téléphone, ça peut être assez petit.
  • Il n’y a pas d’indications de posture ou de respiration pour te rappeler de rentrer ton ventre, contracter les fessiers ou juste continuer de respirer.
Fitify

C’est l’app que j’utilise en ce moment: je choisis des blocs de musculation, par parties du corps (ex : fessiers, haut du dos…). Mon amoureux, lui, suit un de leurs programmes d’entrainement depuis 3 semaines déjà – ce qui est excellent, puisqu’il a une certaine tendance à abandonner ses entraînements. Il aime la façon dont le programme est construit et la progression des exercices semble parfaite.

Essais-le, tu m’en donneras des nouvelles! 

Truc du jeudi 23 avril : y a pas que le vin qui fait du bien

Notre François Legault l’a dit : un petit verre de vin, ça peut aider. Fais-tu partie des gens qui boivent un peu plus d’alcool pendant le confirment? Le petit verre de rouge en fin de soirée, la petite bière en fin d’après-midi, c’est plaisant. Mais bon, on peut quand même pas boire de l’alcool toute la journée!

Que tu travailles en fou dans les services essentiels ou que tu sois en télétravail à la maison en essayant d’éviter que tes enfants s’entre-tuent, ça se peut que tes méninges trouvent ça dur. Peut-être te sens tu moins focus, plus éparpillé(e).  Sans parler de cet inconfort, ce stress qui est toujours plus ou moins présent. Peut-être même que ça commence à impacter ta digestion. Mais tu dois garder les idées claires et faire ce qui doit être fait, comme tout le monde. 

La tisane des étudiants, ça te dit quelque chose? On l’appelle ainsi car plusieurs étudiants l’apprécient beaucoup pendant la période stressante des examens.

tisane mélisseIl s’agit de la mélisse. C’est une plante vivace qui pousse facilement (trop pour certain qui la diront envahissante). Elle a des propriétés calmantes (anxiolytique) sans toutefois causer de somnolence. Elle peut aider à faire diminuer cette petite nervosité, cette anxiété qui t’agace et qui t’empêche de bien te concentrer.

Elle a un petit goût citronné qui est fort agréable, autant en infusion chaude que froide! Personnellement, j’adore, au point de m’assurer de ne jamais en manquer à la maison : j’en fais même pousser chez moi. On peut préparer la tisane à partir de feuilles fraîches ou séchées.

Tu la trouveras assez facilement dans les marchés d’aliments naturels (Tau, Avril, Rachelle-Béry), et les herboristeries, en feuilles émiettées et séchées. Tu peux aussi en faire pousser chez toi, en pot ou en terre.

Une tisane de mélisse remplace bien un (ou deux, ou trois!) verre d’eau dans la journée.

Tu m’en donneras des nouvelles!

Premier truc du Jeudi: pour le corps et l’esprit

Comme annoncé sur ma page Facebook, je vais te donner des petits trucs bien-être deux fois par semaine, les mardis et les jeudis,  pour t’aider à passer à travers le confinement de la Covid-19.

Note : Sache que si je te recommande un produit, je ne suis pas payée pour le faire, et je n’ai pas eu de privilège pour t’en parler. Non, si je te le recommande, c’est parce que je l’ai essayé et que je l’aime vraiment.

À moins que tu sois dans les services essentiels, tu devrais avoir un peu plus de temps, ne serait-ce que le temps de déplacement que t’as pas à faire.

Le premier truc de la série vise à t’aider à la fois à gérer ton stress (ou du moins à te calmer) et à aider ton corps qui commence à être tanné d’être encabané chez toi. Et j’ai nommé… Le Yoga!

Mais les cours de yoga sont interdits en temps de covid-19, non?

Ça tombe bien, y’a une app pour ça

Connais-tu Down Dog? C’est une série d’applications de Yoga, disponibles sur Android, Apple et même directement sur le web.

Down Dog application de yogaHonnêtement, c’est bien fait. On choisit notre niveau – de débutant à avancé – la durée de la séance, combien de temps on veut relaxer dans la posture savasana (couché sur le dos) et même notre type de musique et le type d’instructions qu’on veut. Et oui, c’est disponible en français!

On peut même choisir un type de séance spécifique, pour l’étirement du bas du dos, par exemple.

Quand on est prêt, on appui sur le bouton, et une vidéo commence avec les enchaînements de postures et les instructions.  De la manière dont l’app est construite, les séances ne sont jamais les mêmes.

La beauté de la chose, c’est que pour la période du confinement, l’app est gratuite jusqu’au 2 mai. On verra s’ils décident de prolonger si le confinement se poursuit…

Sinon, ils offrent actuellement l’abonnement annuel à 35$. C’est quand même très abordable.

T’as jamais fait de yoga? Ils ont une app pour débutant absolus. J’ai pas essayé cette version personnellement, mais si tu l’essais, viens en parler dans le groupe Facebook.

Tu m’en donneras des nouvelles!